QUESTIONS FRÉQUENTES SUR LA THÉRAPIE EMDR

" J'AI VECU UN EVENEMENT TRAUMATISANT "
" J'AI VÉCU UN ÉVÉNEMENT TRAUMATIQUE "

Le travail que je propose s'inscrit dans le cadre des "Thérapies Brèves". D'une façon générale, une thérapie EMDR nécessite en moyenne entre 3 à 5 séances pour le traitement d'un traumatisme simple ou isolé.

"  COMMENT ÉVALUER  LE NOMBRE

DE  SÉANCES DONT J'AI BESOIN ? "

La durée d'une thérapie dépend de la problématique à résoudre et tient compte de vos ressources émotionnelles et de vos disponibilités. Lors de votre première consultation d'1H15 (bilan), j'évalue et vous  informe du nombre de séances qui vous sera nécessaire. Ainsi vous pouvez être rassuré(e) et décider ou non d'engager votre traitement.

" J'AI VÉCU DE NOMBREUX TRAUMATISMES "

Une désensibilisation à la suite d' une succession d'événements traumatiques de type maltraitances physiques et/ou sexuelles, ayant duré sur une longue période, nécessitera davantage de séances. Il peut s'agir également d'une succession de deuils ou d'événements négatifs s'étant accumulés sur plusieurs années. Là encore, le traitement peut demander 8 à 10 séances voir davantage.

" DES SÉANCES
 
A QUELLE FRÉQUENCE ? "
Dans le cadre d'une thérapie EMDR, un intervalle d'une semaine est indiqué entre chaque séance,cette fréquence permet un travail efficace.Il n'y a pas de délai impératif concernant les autres outils thérapeutiques.Néanmoins dans le cadre des thérapies brèves,on privilégie un suivi hebdomadaire entre chaque séance.
" POURQUOI NE FAIT-ON PAS
 
D' EMDR LORS D'UNE 1ère SÉANCE  ? "
Il est vrai qu'un Praticien EMDR ne fait pas de désensibilisation lors d'une 1ère séance. En effet, il est essentiel  de connaître l'histoire du patient, l'environnement dans lequel il évolue, sa problématique, ses objectifs, ses besoins. Ensuite ce temps va  permettre au thérapeute d'évaluer la cible traumatique ainsi que  le niveau de perturbation  émotionnelle du patient avant d'entamer ce travail. Par ailleurs ,ce premier contact permet  d'instaurer un climat de confiance, de travailler sur les ressources émotionnelles et sera davantage axé sur des méthodes de relaxation ou la recherche d'un lieu sécure.

"  PUIS - JE  ARRÊTER L'EMDR

 

    EN COURS DE ROUTE ? "

La réponse est non, ce n'est pas conseillé.Un traitement EMDR doit être poursuivi dans sa continuité jusqu'à désensibilisation complète du traumatisme.En effet, cette thérapie va permettre la création de nouvelles connexions au niveau cérébral.Interrompre la désensibilisation se révélerait donc d'une part inefficace et d'autre part le traumatisme n'étant pas traité dans son intégralité,ceci pourrait au contraire réactiver une reviviscence chez le patient d'où l'importance de respecter le protocole.

"  APRÈS MA 1ère SÉANCE D'EMDR, JE SUIS PLUS MAL QU' AVANT DE COMMENCER "

Cela peut effectivement se produire. C'est un phénomène assez courant qui peut sembler négatif pour le patient, néanmoins il est positif dans la mesure où ceci nous assure une certaine efficacité. Cela peut se manifester par des flashback où le sujet revit l'événement qui a été travaillé, ce qui peut être accompagné d'émotions négatives. En aucun cas cette manifestation ne doit être un motif d'interruption du traitement, bien au contraire. Des méthodes de relaxation ou de lieu sûr vous seront proposées pour pallier à ces effets  transitoires qui cessent généralement à la séance suivante. Votre thérapeute s'engage à être à votre écoute et à vous recevoir si besoin.

" L'EFFICACITÉ A  ÉTÉ TELLEMENT
RAPIDE, J'AI DU MAL A Y CROIRE 
JE ME DIS QUE ÇA NE VA PAS DURER"
La particularité de la thérapie EMDR est que lorsqu'un traumatisme est désensibilisé,il est définitivement traité et archivé à l'état de souvenir comme n'importe quel autre souvenir auquel votre mémoire fait appel quand vous le souhaitez.Il n'aura donc plus jamais ce caractère omniprésent et perturbant qui vous envahissait avant le traitement.C'est l'un des points forts de l'EMDR .